FESTIVAL NO LIMIT de TANCROU

5éme édition – 30, 31 mars & 1 avril 2018

Le Cars N’ Bikes Festival No Limit de Tancrou (77) se déroule tous les ans au cœur d’un espace 100% nature (d’ailleurs le nom du lieu est évocateur : Espace Nature au Creux du Chêne), au bord de la Marne. L’endroit est en fait un camping insolite avec cabanes perchées, tipi indien, roulotte et même un voilier pouvant accueillir toute une famille. Certes ce n’est pas un camping 3 étoiles mais plutôt belle étoile et il doit être quand même bien agréable d’y séjourner en juin ou en juillet, sauf que là, fin mars, c’est très humide et un peu froid.

Après m’être embourbé à deux reprises avec la Popguns mobile (+ de 3 tonnes ça n’arrange rien) je rejoins mon emplacement, tout au fond du parc exposants, à 3 ou 4 mètres de la rivière pour installer le barnum du Popguns garage. C’est parti pour 3 jours de Festival.

Avant tout, le Cars N’ Bikes Festival No Limit de Tancrou est un festival Rock bien dur et métallique, quoi qu’un peu folk par moments, les deux scènes (un grand podium à l’entrée et un plateau plus ouvert en plein centre du camping) distillent leurs décibels toute la journée et jusque tard dans la nuit. La météo n’engageant pas trop à la balade, le vendredi et le samedi furent bien calmes coté festivaliers, seuls les métalleux, hardeux et autres rockers ont affrontés les averses, on attendra dimanche pour voir débarquer les bikers (Harley en tête) et les traînes poussettes.

Avec toute cette boue, peu de visiteurs s’aventuraient jusqu’au bout du village d’exposants, dommage pour nous parce qu’en plus d’être dans un cul de sac boueux, l’assourdissant  groupe électrogène des cuisines,  certainement très ancien, nous a explosé les oreilles tout le week-end.

Après s’être fait pousser hors du bourbier, c’est sous les ola des organisateurs et des bénévoles qu’on passe le portail de sortie, sympa !

Bilan du long week-end : j’ai financé une petite partie du festival, engraissé la sanef (presque 50 € de péage), gavé les pétroliers (putain quasi 1,40€ le litre) et par la même rempli la tirelire de l’état. Un déplacement sans rentabilité et très fatigant, dommage.

Le week-end prochain, 7 & 8 avril, c’est à Mametz (62) que je pose le stand du Popguns garage pour la 7éme édition de la fête de la moto.

 

 

 

 

T'as aimé ? Alors partage !Share on Facebook